Brié Online !

Les voyages et la petite vie de famille dans la maison pain d'épices: une plongée dans l'univers des destinations qui font rêver, et plein de jolis moments entre nous à partager avec vous!

20 août 2015

Villa Adriana - juin 2015 -

La Villa d'Hadrien construite près de Tibur (Tivoli) par l'empereur Hadrien et aujourd'hui classée au patrimoine mondial de l'UNESCO

P1120889

La villa Hadriana est née de l’imagination de cet empereur qui après avoir visité tout l’empire, à son retour des provinces d’Orient en 126, fit commencer les travaux de sa villa, à 28 kilomètres au nord-est de Rome, à l'écart de la capitale. 

P1120890

 Il s’agissait d’une résidence d’été et d’un musée en plein air rassemblant les répliques grandeur nature des édifices grecs et égyptiens qu’affectionnait l’empereur, féru d’art et d’architecture.

P1120891

Elle est répartie sur une surface de 120 hectares, dont environ 40 sont visibles de nos jours.

P1120892

P1120893

P1080485

P1120894

le bassin du complexe de Poecile

P1080482

P1080483

 P1120899

Le poecile porte le nom d’un portique d’Athènes. C’était un grand bassin rectangulaire bordé de portiques, disposés de manière à ce qu’il y ait toujours un côté à l’ombre.

P1120896

Petits thermes

 P1080487P1120922

P1120921

P1120900

P1120901

P1080486

les grands thermes, le frigidarium

P1080490

P1080491

P1080494

P1120906

P1120911

 P1120910

P1120912

P1120913

P1120920

P1080488

P1120907

P1120916

P1080496

P1120917

P1080497

P1080498

P1120923

 

 P1120925

P1120924

P1120929

 P1120936

P1080508

P1120930

P1080509

P1080510

les bibliothèques

P1120935

P1120949

P1120939

P1120938

L'hospitalia, située non loin des bibliothèques, se composait de dix chambres réparties de part et d'autre d'un couloir central.

P1080519

Il ne s'agirait pas, comme l'on a longtemps cru, d'un hôtel destiné à recevoir les invités de l'empereur, mais d'un logement pour des soldats d'élite de la garde prétorienne qui y dormaient à trois par chambre.

P1120940

P1120941

 Les mosaïques en "opus tessellatum" — technique de mosaïque grossière de plusieurs centimètres — qui jonchent le sol de ce bâtiment s'opposent à celles du palais, de meilleure qualité, ce qui autorise l'interprétation de l'hospitalia comme bâtiment de service.

P1120942

P1120943

 

 

Ceux-ci disposaient aussi d'un autel dédié au culte impérial et de latrines.

P1120946

P1120948

P1080513

P1080520

P1080521

La salle des philosophes

P1080522

 P1120960

le palais impérial

P1120964

P1120965

P1120966

P1120971

P1120969

P1080528

P1120970

P1080530

P1120967

P1130007

P1080552

P1130008

P1130010

P1130027

P1130053

P1130029

P1130030

 

P1080556

 

 

P1080557

P1130015

P1080554

P1130017

P1120990

P1080532

La piazza d'Oro est l'un des aménagements les plus impressionnants de tout le complexe, son vaste péristyle est entouré par un portique double, présentant une alternance de colonnes en marbre cipolin et en granit égyptien.

P1080533

P1080537

 

P1080549

P1080538

 

P1080539

P1080540

P1080542

P1120976

P1120980

P1120983

P1120985

P1120991

P1120993

P1120994

P1120995

P1120997

P1130005

P1130003

P1130041

Canope est un plan d'eau de 119 mètres de long pour 18 mètres de large, situé dans une petite vallée partiellement artificielle rappellant la cité égyptienne de Canope et son temple de Sérapis.

P1080561

Ce bassin symbolise un antique canal qui reliait les deux villes égyptiennes d'Alexandrie et de Canope.

P1130034

P1130035

 

P1130037

 

P1130038

P1080562

P1130042

P1130040

Entre les colonnes qui bordaient le Canope se dressaient des statues de personnages mythologiques qui se reflétaient dans les eaux du lac. Certaines statues furent rapportées d’Égypte pour décorer le temple et son jardin. 

P1130046

Le canal est bordé par une double colonnade à l'est et une colonnade simple à l'ouest, complétées de quatre cariatides, copies de celles de l'Erechthéion d'Athènes et encadrées par deux statues de Silènes. 

P1130055

Le bassin s'achève au sud est par un édifice, le Sérapéum (édifice dédié à Sérapis), qui s’enfonce dans le vallon.

P1130056

Ce bâtiment se raccorde élégamment au Canope par un petit bassin rectangulaire (environ 15 m sur 10 m). Les statues d’Antinoüs et de divinités égyptiennes trouvées dans ce bâtiment valident l’hypothèse d’un lieu dédié à la fois à Sérapis et au favori d’Hadrien.

P1080564

P1130048

La salle principale est couverte d’une demi-coupole et comporte un immense lit incliné, triclinium destiné à accueillir, probablement en été, les convives de banquets.

P1130049

P1080565

P1130051

P1080566

P1080574

On s'est longtemps posé des questions sur la signification de cet endroit mystérieux qui constitue un hommage personnel d'Hadrien au défunt Antinoüs.

 P1080567

 

 Ce bassin qui allie les cultures latine et égyptienne représenterait la mer Méditerranée qui de Rome aboutit à l'Égypte, et le petit bassin qui vient se greffer au grand bassin serait à l'image du delta du Nil.

P1080568

P1080570

P1080571

P1130061

  statues de Mars, Mercure et Athéna, agrémentées d’une sculpture de crocodile.

P1130062

P1130043

P1130063

P1130066

P1130068

et pour finir...un petit souvenir de mon passage à l'hôpital de Sienne !

P1120996

 

Posté par mexetjf à 12:01 - Italie - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire