Brié Online !

Les voyages et la petite vie de famille dans la maison pain d'épices: une plongée dans l'univers des destinations qui font rêver, et plein de jolis moments entre nous à partager avec vous!

05 septembre 2015

Dans le Vercors, Grotte de Choranche - 04/09/2015

 

P1070326

 

P1070327

 

P1070317

 

P1070329

 

P1070312

 

P1070313

 

P1070316

 

P1070319

 

P1070321

 

en direction de la Grotte de Choranche

 

P1070322

 

P1070323

 

P1070324

 

P1070330

 

Mâchoire d'ours

 

P1070331

 

P1070332

 

P1070333

 

P1070334

 

P1070335

 

P1070336

 

L'entrée de la grotte

 

P1070337

 

P1070338

 

La salle d'entrée, 20 m de plafond, 40 m de diamètre

 

P1070339

 

Stalactites fistuleuses, 3 millimètres de diamètre et jusqu'à 3 mètres de long !

 

P1070340

 

P1070341

 

P1070346

 

P1070348

 

P1070349

 

P1070350

 

P1070352

 

P1070353

 

des eaux naturellement transparentes

 

P1070356

 

P1070359

 

Ce sont les stalactites fistuleuses, pailles de calcite qui font la renommée de la Grotte de Choranche

 

P1070360

 

P1070365

 

P1070367

 

P1070371

 

P1070373

 

P1070374

 

P1070375

 

P1070380

 

P1070385

 

P1070387

 

P1070390

 

P1070391

 

P1070394

 

P1070393

 

P1070396

 

P1070397

 

P1070400

 

P1070401

 

P1070402

 

P1070405

 

Les protées, curieuses créatures cavernicoles aveugles.

 

P1070406

 

P1070407

 

P1070409

 

P1070410

 

P1070411

 

P1070412

 

P1070417

 

P1070418

 

P1070419

 

P1070420

 

P1070439

 

P1070442

 

P1070443

 

P1070449

 

P1070454

 

P1070455

 

P1070456

 

P1070458

 

P1070460

 

P1070461

 

Les gorges de la Bourne

 

P1070462

 

P1070464

 

P1070465

 

P1070466

 

P1070468

 

P1070473

Posté par mexetjf à 11:01 - Escapades en France! - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 août 2015

ROME - La Rome chrétienne - Les Musées du Vatican -Le Vatican - Castel saint Ange - juin 2015

Sur la route...

 

P1110784

 

P1110787

 

en direction de Rome

 

P1110790

 

P1110791

 

P1130069

  

P1130071

  

P1130073

 

P1130075

 

 P1130083

  

P1130084

 

 

Arrivée à Rome et premières découvertes à travers les vitres du car

 

 

P1080039

 

P1080043

  

Rome est véritablement un musée à ciel ouvert, une ville qui a conservé une véritable homogénéité architecturale,

 

P1080374

  

 pas de bouleversements dus à l’industrialisation et au modernisme, mais une ville qui conserve tout son charme.

 

 

P1080375

 

P1080381

 

P1110922

  

Rome est la ville qui a longtemps dominé le "monde civilisé",  et elle  renferme mille et un témoignages de son très riche passé.

 

 P1110928

 

Ses 400 églises, 300 fontaines et innombrables vestiges sont les empreintes laissées par chaque époque depuis celle des Etrusques.

 

P1110929

  

P1110930

  

P1110935

  

P1110943

 

P1120422

  

P1120423

 

P1120425

  

P1120428

  

P1120417

 

 

P1120418

  

P1120441

  

P1120455

 

P1120457

 

P1120486

 

P1120487

  

P1120488

  

P1120490

 

P1120491

  

P1120493

  

P1120518

 

P1120519

 

 P1120521

 

 

 LES MUSEES DU VATICAN

 

 

P1110954

  

Les musées du Vatican font partie de l'état du Vatican, l'accès se fait depuis la Viale Vaticano.

 

P1080055

 

 P1110960

 

P1110956

 

P1110957

 

P1110955

 

Problème d'audiophone ?

 

P1110961

 

P1080058

  

Cette exceptionnelle collection a été constituée au fil des siècles par les Papes, souvent mécènes et collectionneurs d'art et d'antiquité.

 

P1110967

 

Cour de la Pomme de Pin  

 

La cour est nommée d'après l'énorme pomme de pin en bronze qui est installée dans un grande exèdre construit par Pirro Ligorio.

 

P1110963

 

La pomme de pin est une ancienne fontaine qui a été découverte près du Panthéon et appartenait probablement à un temple dédié à Isis.

 

P1110964

  

Dans le temps l'eau s'écoulait par les écailles. Les deux paons de bronze qui flanquent la pomme de pin sont des répliques de sculptures antiques qui ont été trouvées dans le mausolée d'Hadrien. Les originaux sont maintenant dans la nouvelle aile.

 

P1110973

 

Au milieu de la cour il y a  également une sculpture en bronze moderne, appelée «sphère dans une sphère».

C'est une création d’Arnaldo Pomodoro qui a été placée là dans les années 1990.

 

P1110965

 

P1080059

 

P1110966

 

P1110968

 

P1080066

 

 P1110969

 

P1110970

 

 P1080068 

Musée Chiaramonti

 

 P1080070

 

Il  relie le Palazetto du Belvédère et le Palais du Vatican et présente de très nombreuses statues de l'époque impériale (environ un millier), alignées le long de la galerie.

 

P1110986

 

P1080069

 

Musée Pio Clementino

 

P1120007

 

 situé au Palazzetto du Belvédère

 

 P1110998

  

Cette section des musées du Vatican abrite de nombreux chefs d'oeuvres.

Elle est consacrée à la statuaire grecque et romaine.

 

P1120003

 

 

P1080073

 

P1110999

 

P1110996

 

P1110997

 

P1110995

 

P1120010

 

P1080075

  

Le musée comprend certaines des œuvres les plus célèbres du Vatican telles que l'Apollon du Belvédère, le groupe de Laocoon ou des sarcophage.

 

P1080076

  

Cet Apollon, situé dans la cour du belvédère, est l'une des oeuvres les plus célèbres de la statuaire antique.

Apollon est représenté le bras tendu, un manteau tombant sur le bras.

Elle a inspiré de nombreux artistes au fil du temps.

 

P1080077

 Le groupe du Laocoon

 

 situé dans la cour du belvédère, il représente un épisode de l'Enéide, dans lequel le prêtre troyen Laocoon et ses deux fils se battent contre deux serpents venimeux envoyés par Athéna qui veut le punir d'avoir mis en garde les Troyens contre le cheval laissé par les Grecs.

La statue a été retrouvée dans la Domus Auréa de Néron.

 

P1120005

 

P1080078

 

P1080079

 

P1120006

 

P1120009

 

P1120013

 

P1080080

 

P1110987

 

P1110990

  

P1110989

  

P1110992

 

P1110993

 

P1120014

 

P1120014

 

P1120028

 

La salle circulaire attenante (Sala Rotonda) est inspirée du Panthéon

 

P1080082

 

P1080085

 

Au milieu de la pièce il y a un grand bassin de porphyre qui se trouvait dans la Maison Dorée de Néron.

Les niches qui entourent les chambres contiennent une variété de statues.

La plus impressionnante est la statue colossale d'Hercule en bronze doré du 2ème siècle après JC.

 

P1120025

 

Le sol est pavé d’une magnifique mosaïque romaine du deuxième ou du début du troisième siècle de notre ère qui représente divers monstres marins et autres figures mythologiques.

Le sol a été découvert à Otricoli, une petite ville de l'Ombrie.

 

P1080083

 

P1080084

 

P1120027

 

P1120030

 

P1120029

 

P1120020

 

P1080081

 

P1120016

 

P1120017

 

P1120019

 

P1120021

 

P1080087

 

P1080088

 

P1110994

 

P1080071

 

P1120031

 

P1080086

 

 tombeaux en porphyre rouge de Sainte Hélène, femme de l'empereur Constantin le Grand et celui de leur fille Constance.

 

P1120033

 

P1120032

 

P1120036

 

P1120047

 

P1120038

 

P1120039

 

P1080090

 

P1120040

 

P1120041

 

P1120042

 

P1120043

  

Galerie des cartes

 

P1120068

 

Elle porte ce nom en raison des quarante cartes géographiques peintes à fresque qui représentent les régions d’Italie et les possessions de l’Église à l’époque du pape Grégoire XIII (1572-1585).

 

P1120069

 

La galerie des cartes géographiques a été réalisée à la fin du XVIème siècle pour représenter les différentes parties de l'Italie, avec les plans des régions et des villes.

 

P1080106

 

P1080107

 

Elles ont été peintes entre 1580 et 1585 d’après des cartons d’Ignazio Danti, un célèbre géographe de son temps.

 

P1080104

 

P1080103

 

 P1120065

 

 P1080102

 

P1120060

 

Le plafond est décoré par une multitude de peintures présentant la vie des saints

 

.P1120061

 

P1120064

 

P1120067

 

P1120066

 

P1120070

 

P1120071

 

 

 Galerie des Tapisseries (Ve au XVIIe siècles).

 

 P1080109

 

P1080110

 

P1120052

 

Résurrection du Christ

 

P1120056

 

P1120054

 

P1120072

 

P1120076

 

P1120055

 

en direction de la Chapelle Sixtine où il est interdit de photographier (sauf pour les japonais) mais JF a les yeux bridés !...

 

P1120075

 

P1120074

 

P1080131

 

La chapelle a été construite au XVe siècle comme une chapelle privée pour pape Sixte IV.

En 1508, le pape Jules demanda  à Michel-Ange de repeindre le plafond mais il accepta la commande à contrecoeur ne se considérant pas comme un peintre.

 

P1110977

 

P1140973

 

Michel-Ange décida de décorer le plafond avec neuf scènes de l'Ancien Testament, la plus célèbre d'entre elles est le Jugement Dernier sur le mur de l'autel.

 

 P1110978

 

P1110979

 

P1140969

 

 La «Création d'Adam», qui montre Dieu descendant du ciel pour insuffler la vie à Adam.

 

P1140972

  

P1110983

 

P1110984

 

P1080112

 

Les murs de la chapelle sont également entièrement recouverts de peintures.

 

P1080125

 

P1080115

 

P1080116

 

P1080118

  

P1080122

 

P1080123

  

P1080127

 

 

LE VATICAN

 

L'État de la Cité du Vatican est un État enclavé dans la ville de Rome, support territorial du Saint-Siège.

Il compte 826 habitants sur une superficie de 0,44 km², ce qui en fait le plus petit État au monde.

Son statut au regard du droit international public fait l'objet d'un débat, on a proposé de le considérer non pas comme un État, mais comme une organisation internationale.

 

A l'extérieur...

 

P1080128

 

 

L'état du Vatican a été créé le 11 février 1929 comme représentation temporelle du Saint-Siège (ensemble des institutions de l'Église catholique romaine), aux termes des accords du Latran signés par celui-ci, représenté par le cardinal Gasparri et l'Italie, représentée par Mussolini.

 

P1080129

La langue véhiculaire est l'italien, et non le latin, qui est langue de l'Église catholique romaine.

 

Toutefois, le latin est la langue juridique de l'État, le texte de référence des publications officielles est en général rédigé en latin, puis traduit dans diverses autres langues.

 

P1080132

 

Le français en est la langue diplomatique, le Vatican se fait enregistrer comme État francophone auprès des organismes internationaux.

 

P1120080

 

 La place Saint Pierre de Rome est située devant la basilique Saint Pierre, au Vatican.

 

 

P1080133

 

P1080130

 

Le narthex (porche), avant de pénétrer dans la basilique Saint Pierre en elle-même, on passe par le narthex.

A chaque extrémité une statue équestre, de Charlemagne et de Constantin.

 

P1120152

 

Avant la construction de l'actuelle basilique, la partie ouest de la place était occupée par un vaste péristyle qui donnait accès à l'ancien édifice construit par l'empereur Constantin.

 

P1080146

 

Cinq portes donnent l'accès à la basilique, dont à droite,  la Porte Sainte à 16 panneaux de bronze qui n'est ouverte que lors des années  Saintes (cette porte date de 1950).

Une seconde porte remarquable est celle du  Filarete, du XVème siècle, qui ornait la précédente basilique.

 

P1080134

P1120088

 

La Place Saint-Pierre construite après la basilique, a été commandée au Bernin par le Pape Alexandre VII.

Le Bernin imagine la place comme un espace composé de deux bras qui accueille la foule des pèlerins.

 

P1080203

 

Au centre, un obélisque provenant de l’ancien cirque de Caligula.

Ce cirque, où eu lieu le martyr de Saint Pierre, se situe aujourd'hui à l’emplacement des jardins du Vatican.

 

P1120157

 

 P1080198

  

La Basilique Saint Pierre est l'église principale du Catholicisme, son centre spirituel et aussi la plus grande.

 

P1080205

 

 

 A noter qu'elle n'est pas la cathédrale de Rome puisque c'est Saint Jean de Latran qui assure cette fonction mais son architecture, sa beauté et sa richesse en font l'une des étapes incontournables d'un séjour à Rome.

 

P1120081

 

P1120090

  

P1080186

  

On accéde à la basilique depuis la place Saint Pierre, où on découvre les fameux Gardes Suisses, encore habillés de leur costume dessiné au XVIème siècle, selon la légende par Michel-Ange, et qui veillent sur le Pape depuis cette époque.

 

P1080187

 

P1080194

 

 

La façade de la basilique est l'œuvre de Carlo Maderno , il s'agit de l'une des parties construites en dernier.

Elle présente une succession de colonnes qui s'élèvent sur deux étages séparant les portes et les fenêtres qui sont alternativement rectangulaires ou rondes.

 

P1080136

 

 La large loggia accueille le balcon de la bénédiction papale et de l'annonce de l'élection d'un nouveau Pape.

 

P1120085

 

L'ensemble est surmonté de statues du Christ et des Apôtres.

 

Deux horloges sont placées à chaque extrémité. Contrairement à ce qui était prévu à l'origine, la coupole est assez peu visible, le rallongement de la nef pour en faire une croix latine ayant bouché la perspective.

 

P1120086

 

P1120089

 

 Au-dessus, une inscription rappelle que c'est Paul V Borghese qui a ordonné la façade.

 

P1080191

  

P1080190

 

P1080188

 

P1080192

 

P1080195

 

P1080143

 

Sur la place en elle même 2 grandes fontaines , de Maderno et du Bernin, encadrent l'obélisque.

 

P1120083

 

 P1080197

 

Une tradition rapporte que la crucifixion de l'apôtre Pierre, eut lieu inter duas metas - entre les deux bornes - c'est-à-dire au pied de l'obélisque.

 

P1080196

 

La place Saint Pierre de Rome avec ses 193 mètres de large sur 120 mètres de long est vraiment impressionnante et majestueuse !

 

P1080202

 

Elle est bordée de deux grandes colonnades à 4 rangs de 284 colonnes qui délimitent la place.

 

 

P1120162

 

En plus de ses colonnes doriques, 88 pilastres et 140 statues de saints complètent l’ensemble.

 

P1120159

 

P1080206

 

L'histoire de la basilique Saint Pierre de Rome remonte au début du Christianisme.

Elle est construite à l'emplacement du tombeau de Saint Pierre, apôtre du Christ, à proximité de l'ancien cirque de Néron dans lequel Saint Pierre fut supplicié ainsi que de nombreux chrétiens.

 

P1080141

  

Au XIVème siècle, les Papes, pour des raisons politiques, s'installent à Avignon avec toute leur cour.

A leur retour, un siècle plus tard, la papauté quitte le palais du Latran (en ruine) et s'installe au Vatican.

 

Mais la Basilique de l'époque Constantinienne tombe elle aussi en ruine. Une restauration est envisagée et même commencée, mais finalement, une reconstruction complète est préférée.

 

P1080208

 

Le Pape Jules II (1503 à 1513) demande à l'architecte Bramante de concevoir les plans d'une nouvelle basilique.

Il choisit un plan en croix grecque (chaque branche de même longueur) avec une coupole en son centre.

 

P1080207

 

P1120167

 

P1120158

 

La construction dura plus d'un siècle et les plus grands architectes et artistes de la renaissance se succèdèrent tels que Raphaël, Perruzzi, Michel-Ange qui réalisa la grande coupole, Vignole, Giacomo della Porta, Carlo Maderno qui modifia le plan pour en faire une croix latine (la nef plus longue que le transept) et finalement le Bernin (qui était en charge de la construction de deux clochers, mais le premier s'effondra suite à une erreur de calcul…

 

P1080199

 

La basilique Saint Pierre n'a donc pas de clocher !

 

 

P1120161 

 

P1120166

 

C'est de la place qu'on accède à la La Basilique Saint Pierre.

 

P1120163

 

BASILIQUE SAINT PIERRE DE ROME

 

 

P1080147

  

l'intérieur de la basilique Saint Pierre est impressionnant, grandiose, monumental…  Quatre piliers monumentaux, situés de chaque côté séparent les 3 nefs.

 

P1120098

 

P1120105

 

P1120116

 

Les médaillons représentent les papes.

 

P1120113

 

 P1120099 

 

P1120134 

 

De nombreuses sculptures ornent la basilique, tels les bénitiers de l'entrée, entourés d'anges de grande taille.

P1120146

 

P1120130

 

P1120124

 

P1120123

 

P1080149

  

Sur le côté droit on découvre la célèbre Pietà de Michel Ange, œuvre de sa jeunesse, taillée dans un seul bloc de marbre.

 

P1120100

 

P1080153 

 

 P1120102 

 

La décoration est de style baroque. Le sol et les murs sont couverts de marbres polychromes.

 

P1120117

 

P1120114

 

P1080158

 

 P1120109

  

P1080155 

 

 P1120110

Le tombeau de Jean Paul II 

  

P1080156

 

P1080163

  

P1120106

  

P1120120

  

P1080164

  

P1120118

  

A la croisée du transept on peut admirer l'impressionnant baldaquin du Bernin à colonnes torsadées. Il est placé au-dessus de l'autel Papal et du tombeau de Saint Pierre.

 

P1120133

  

P1080171 

 

Ce baldaquin, œuvre du Bernin, aussi magnifique qu’il soit, est un crime artistique et historique.

Pour avoir assez de bronze pour créer cet immense baldaquin haut de 29m, la décision fut prise de dérober les vénérables portes de bronze du Panthéon !

 

P1120121

 

Les premiers archéologues romains, témoins de ce crime, s’insurgèrent, mais ne furent malheureusement pas entendus. C’est la plus grande pièce de bronze au monde.

 

P1120129

 

Dans le chœur, on trouve une chaire, un siège épiscopal  dit de Saint Pierre, datant du IVème siècle, mis en valeur par  le Bernin. Le siège est surmonté d'anges et d'une gloire d'où sortent des rayons  lumineux.

 

P1120122

  

P1120127

 

P1120126

 

Au-dessus, la gigantesque coupole conçue par Michel Ange.

 

P1120125 

Elle est largement éclairée par 16 fenêtres.

Le bord de la coupole porte la mention en latin "Tu es Pierre et sur cette Pierre je bâtirai mon église et je te donnerai les clefs du royaume des cieux".

 

P1080167 

 

P1120128 

 

Des mosaïques représentant le royaume céleste décorent la coupole.

 

 P1120132

 

Dans la nef, une célèbre statue de Saint Pierre, tenant les clefs des cieux est datée du XIIIème siècle.

 

Les pèlerins la vénèrent encore en lui embrassant ou en lui frottant le pied, usé au fil du temps.

 

P1120135

  

P1120136

  

P1080172

  

P1080174

  

P1080175

  

P1080177

 

P1080179

  

Une bouche d'aération au sol de la basilique, magnifiquement travaillée, avec les armes de Pie XII.

 

P1120138

 

P1080182

 

 P1080184

 

P1080183

 

P1120141

 

P1120142

 

P1120144

 

P1120145

 

P1120148

  

 Le castel Saint Ange

 

P1110951

  

Situé sur la rive droite du Tibre et à proximité du Vatican, le château Saint Ange doit son nom à l'archange Saint Michel qui serait apparu au Pape Grégoire Ier durant une procession.

 

P1110949

 

P1080044

 

P1080047

 

L'archange aurait rengainé son épée, signifiant ainsi la fin de la peste sévissant a Rome.

 

P1080046

 

 Depuis, la statue située à son sommet commémore l'événement.

 

P1110953

 

Cet énorme tumulus a été construit en 135 par l'empereur Hadrien pour devenir son mausolée.

Il aura par la suite un rôle militaire important et connaîtra de multiples transformations militaires (meurtrières, rampe d'accès ...) pour finir par servir d'habitation pour les Papes.

 

P1080048

 

 Le Château Saint Ange a été  transformé en palais par le Pape Paul III.

 

 

 

 

 

 

Posté par mexetjf à 20:50 - Italie - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 août 2015

ROME chrétienne -Basiliques de Saint Jean de latran et Sainte Marie Majeure

BASILIQUE de SAINT- JEAN DE LATRAN

 

P1110817

La basilique Saint Jean de Latran est située au Sud-Est de Rome, à proximité des remparts.

P1110800

P1110813

P1110876

P1070942

P1110797

P1070947

Prête pour la visite... bien équipée !

P1110805

P1110810

P1110808

P1110809

P1070944

 Saint Jean de Latran est la cathédrale de Rome, le Pape en est l'évêque.

Il s'agit de la plus ancienne église, elle est de ce fait la "mère et tête de toutes les églises". Elle est l'une des 4 basiliques majeures.

P1070961

Saint Jean du Latran est d'une grande importance historique.

Elle a été le siège de la papauté jusqu'au début du XIVème siècle, 5 conclaves s'y sont déroulés et les fameux accords du Latran y furent signés.

Ces accords établis entre Mussolini et le Pape ont permis de fixer le rôle du Saint Siège sur Rome.

P1070958

Triclinium de Léon III

P1070962

Des mosaïques incorporées au 18ème siècle représentent le Christ et les apôtres, Saint Pierre couronnant Léon III et l'investiture du Pape Sylvestre par le Christ.

C'est tout ce qui reste de la salle des banquets dont Léon III dota le Patriarchium, ancien palais des papes, à la fin du 8ème siècle.

P1070954

Saint Jean de Latran a été fondée au IVème siècle par l'empereur Constantin, sur les terres de la famille des Laterani.

Sa taille, 100 mètres de long et 65 de large, en faisait un monument exceptionnel, aujourd'hui encore, seule la basilique Saint Pierre de Rome la dépasse en taille.

P1110820

La façade principale, de style baroque, est faite de travertin (pierre blanche calcaire). Elle est ornée de pilastres et de colonnes qui la divisent en 5 espaces.

P1070956

Les portes sont surmontées d'une loggia, elle-même surmontée d'une balustrade portant 15 monumentales statues de 7 mètres de haut, qui représentent des docteurs de l'église, Saint Jean, Saint Jean-Baptiste et le Christ au centre.

P1070951

P1070952

P1070953

P1070957

P1110823

P1110824

P1110828

P1110829

P1070963

La porte centrale en bronze provient de l'antiquité, du Sénat romain.

P1070964

La porte latérale droite, est la porte Sainte qui n'est ouverte que les années Saintes.

P1070965

P1070966

P1110833

P1110875

P1110834

P1110835

L'intérieur de la basilique Saint Jean de Latran est baroque et date de la restauration de 1650, réalisée par Borromini. Celui-ci réalisa un travail de modernisation pour transformer l'intérieur médiéval en baroque.

P1080004

le nombre d'arcades de la nef passa de 14 à 5, les espaces comblés étant remplacés par de larges niches abritant les statues monumentales des 12 apôtres.

P1070968

P1070969

P1080003

Le superbe sol a été conservé et date du XVème siècle.

De même, le plafond en bois sculpté et doré du XVIème siècle a été conservé.

P1110841

P1070970

Les apôtres

P1110839

P1070971

P1070972

P1070973

P1070974

P1070975

P1070976

P1070977

P1070978

P1070979

P1070981

P1110840

P1110843

A la croisée du transept, l'autel papal et son baldaquin du XIVème siècle.

P1070985

Cet autel gothique est réservé au Pape, évêque de Rome à Saint Jean de Latran.

P1110848

P1110850

P1070986

  Le baldaquin est supporté par des colonnes et contient deux bustes reliquaires avec les crânes de Saint Paul et de Saint Pierre.

P1110856

P1110873

P1070992

P1070996

P1070987

Vue sur le presbytarium et le plafond de bois du 16ème siècle.

P1110865

P1110849

P1070984

P1070982

P1070983

P1110846 

P1110847

P1110851

P1070989

P1110852

P1070990

P1070988

 P1070991

P1110855 

P1110857

P1110863

L'abside est décorée d'une très belle mosaïque du IVème siècle mais largement refaite au XIIIème siècle. Dans l'abside, le trône pontifical.

P1070993

P1110866

P1110858

P1110859

P1110860

P1110861

La mosaïque est chargée de symboles : le visage du Christ est placé au dessus d'une croix sur laquelle coulent les eaux du baptême. Ce flot se divise en 4 fleuves symbolisant les évangiles irriguant la Terre. Marie et Saint Jean sont de part et d'autre de la croix.

P1110874

 

BASILIQUE SAINTE MARIE MAJEURE

 La basilique Sainte-Marie-Majeure de Rome est l'une des quatre basiliques majeures.

Elle est la propriété du Vatican. C'est le plus grand monument et la plus ancienne église romaine consacrée à la Sainte Vierge.

P1080007

La basilique Sainte Marie Majeure actuelle est le fruit de nombreuses transformations réalisées au cours du temps, du Vème au XVIIème siècle.

P1110883

La légende raconte que la nuit du 4 au 5 août 358, la Vierge apparut en rêve au pape saint Libère, ainsi qu'à un riche romain nommé Jean.

Elle demanda d'ériger un sanctuaire à un lieu déterminé.

Au matin, constatant qu'il avait neigé en plein mois d'août, à l'endroit que la Vierge leur avait indiqué, le pape ordonna de construire la basilique Liberiana de "Santa Maria ad Nives" (« Sainte-Marie-aux-Neiges ») sur la surface enneigée en haut de la colline Esquilin.

 P1080008

Le campanile date du 14 ème siècle.

P1110882

Le clocher de soixante-quinze mètres - le plus haut de Rome - a été construit en 1377, peu de temps après que les papes soient revenus de leur exil en Avignon.

La flèche pyramidale a été ajoutée beaucoup plus tard, au début du XVIe siècle.

P1110881

Au milieu de la place Santa Maria Maggiore, la place en face de l'église, se dresse une colonne avec une statue de bronze baroque de Marie et de l'enfant.

 P1110884

Elle a été érigée en 1614 par le pape Paul V en action de grâces pour la rémission de la peste.

La colonne a été prise de la basilique de Maxence au Forum romain.

P1080013

La statue a été créée par le sculpteur français Guillaume Berthelot.

P1080010

Façade du 18ème siècle.

P1110887

 

P1110889

La façade principale, sur la place Sainte Marie Majeure, comprend une très belle loggia pour les bénédictions papales.

 P1110888

 Des mosaïques du XIVème siècle ornent l'intérieur de la loggia, accessibles moyennant une obole...

P1080028

L'intérieur, bien que modifié au fil du temps, garde un aspect proche des origines.

P1110891

La nef centrale est bordée de 40 colonnes ioniques, la séparant des nefs latérales lui donnant l'aspect typique des basiliques antiques.

P1110892

Le superbe plafond à caissons est du XVème siècle et a été doré grâce à l'or des Amériques, don du roi d'Espagne.

P1110894

Le Capella Borghèse, également connue comme Chapelle Pauline n'a été construite plus tard, en 1611, par Flaminio Ponzio.

P1080016

 

 Le choeur et le baldaquin.

Selon la légende, la Vierge dans la chapelle Borghèse, la « Salus Populi Romani », a été peinte par l'évangéliste Lucas et terminée par des anges.

P1110901

 Les nombreuses mosaïques de la basilique sont exceptionnelles.

P1110898

Les plus anciennes, du Vème siècle sont situées dans la nef centrale dans de petits compartiments entre le haut des colonnes et les fenêtres.

P1110903

Elles illustrent des scènes de l'ancien testament, à gauche la genèse et à droite l'exode. Celles de l'arc triomphal, elles aussi du Vème siècle, illustrent des scènes de l'enfance du Christ.

P1110899

P1110897

L'oratoire de la Sainte Crèche qui initialement abritait les reliques du berceau de l'enfant Jésus

P1080029

Au centre un tabernacle de bronze doré soutenu par des anges surmonte une chapelle souterraine contenant les reliques de la crèche de Bethléem.

P1080031

P1110916 

P1080032

P1110913

P1110917

 P1110900

P1110905

P1110908

La chapelle sixtine

P1110909

 Elle abrite le tombeau du Pape Sixte Quint (représenté agenouillé) et de Pie V (trônant).

P1110911

P1080025

P1110918

 

 

 

 

 

 

 

Posté par mexetjf à 20:50 - Italie - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 août 2015

N°1 - Rome antique - Colisée - JUIN 2015

LE COLISEE

 

P1120183

 

Situé au milieu d’une large vallée entourée par les hauteurs du Palatin, de l’Esquilin et du Caelius, le Colisée ou Amphithéâtre Flavien reste un des monuments les plus imposants de Rome.

 

P1080216

 

En route ...

 

P1120191

 

Prêts

 

P1120192

 

Partez !

 

P1080236

 

Le temple de Vénus et l'Arc de Titus

 

P1080229

 

Temple de Vénus

 

P1120212

 

Hadrien fit édifier ce gigantesque sanctuaire à l'extrémité du Forum en 121 ap.J-C 

 

P1080230

 

Pour le construire il fallut abattre ce qui restait du Domus Aurea de Néron et de sa statue colossale (le Colosse) qui donna ainsi le nom au Colisée.

 

P1120217

 

P1080239

 

 P1120200

 

P1080231

 

P1080219

 

Situé à côté du Colisée, on découvre d'abord l'Arc de Constantin construit en 315 pour commémorer la victoire de Constantin sur Maxence.

Ce très bel arc de triomphe, à trois arches est richement décoré, décorations provenant, pour la plupart, d'autres monuments.

 

P1120226

 

P1120198

 

Il s'agit d'un arc monumental à trois baies mesurant 2 mètres de haut dont une partie de la décoration fut spécialement réalisée et une autre prélevée sur les monuments antérieurs.

 

P1120201

 

Les panneaux de l'attique proviennent de l'Arc de Marc Aurel dont ils célébraient le triomphe en 174.

 

P1120202

 

P1120203

 

P1080226

 

Les médaillons proviennent de l'Arc d'Hadrien

 

P1120205

 

P1120206

 

C'est le plus grand des arcs antiques dressés à Rome.

 

P1120207

 

P1080223

 

Les statues proviennent de l'Arc de Domitien

 

P1080225

 

P1080249

 

P1080245

 

P1080246

 

P1080247

 

Si le Colisée est en partie détruit aujourd'hui, ce n'est pas à cause de l'usure du temps.

 

 P1080232

 

En effet, même si les tremblements de terre ont quelque peu endommagé le bâtiment, il a surtout servi pour de nouvelles constructions dès le moyen-âge.

 

P1120215

 

Ainsi, la basilique Saint-Pierre a par exemple hérité de ses pierres.

 

P1120227

 

C’est l’empereur flavien Vespasien qui fit débuter les travaux en 70 ap. J.-C. Ses fils Titus et Domitien contribuèrent aussi à sa construction.

 

P1080233

 

 L’amphithéâtre était destiné à abriter les combats de gladiateurs

 

P1120214

 

et fut construit à l’emplacement même de l’étang de la Domus Aurea de Néron.

 

P1120216

 

Les travaux durèrent dix ans pour les structures en travertin et en briques et deux ans pour les finitions, sous les règnes de Titus, puis de Domitien.

Titus continua les travaux jusqu’au troisième ordre d’arcades, Domitien termina l’attique supérieur.

 

P1120219

 

en direction de l'Arc de Titus sur le forum romain

 

P1080238

 

Erigé par Domitien pour célébrer les exploits de Titus après sa victoire sur les juifs et la destruction de Jérusalem.

 

P1120221

 

La conception, la perfection des calculs et les moyens techniques employés font du Colisée, le plus grand monument de la civilisation romaine.

Malheureusement le nom de l’architecte est resté inconnu.

 

P1120222

 

P1120223

 

 L’ensemble de l’amphithéâtre est elliptique, d’un périmètre de 524 m avec des axes de 156 m et de 188 m. Sa hauteur est de 48,50 m.

 

P1120225

 

 Le Colisée pouvait accueillir entre 50 000 et 75 000 spectateurs.

Il servit pendant près de 500 ans principalement pour les combats de gladiateurs, mais aussi pour d'autres spectacles publics, comme des simulacres de batailles navales (des naumachies), des exécutions publiques, des chasses d'animaux sauvages, des reconstitutions de batailles célèbres et des drames basés sur la mythologie.

 

P1080256

 

Le bâtiment a finalement cessé d'être utilisé au cours du haut Moyen Âge.

 Il a plus tard été réutilisé pour des buts variés tels que des habitations, des ateliers d'artisans, le siège d'un ordre religieux, une forteresse, une carrière et un sanctuaire chrétien.

 

P1080261

 

La conversion des empereurs au christianisme, puis l’édit d’Honorius en 404, ont sonné le glas de l’usage festif de l’amphithéâtre.

 Au Moyen Age, il a servi en particulier de carrière et perdît ses gradins, son plancher et une partie de sa façade. Aujourd'hui, c'est devenu l'un des repaires favoris des chats romains.

 

P1120230

 

 L’ensemble se compose de trois parties, l’enceinte extérieure, les gradins (cauea) pour les spectateurs, l’arène.

 

P1120235

 

L’enceinte extérieure était constituée de trois ordres de 80 arcades surmontés par un grand attique qui soutenait les 240 poutres servant à l’installation d’un uelarium (ou uelum).

Des couloirs et des escaliers d’accès se trouvaient à l’intérieur de l’enceinte.

 

P1080254

 

P1120237

 

L’arène mesurait 86 m sur 54 m. Elle était généralement couverte de sable.

 

P1120238

 

Le plan de l’arène était en partie en maçonnerie et en partie en bois à plaques mobiles pour faciliter l’accès à un sous-sol qui contenait le matériel destiné aux spectacles, les cages des fauves ainsi que les monte-charge, les rampes permettant aux acteurs, aux gladiateurs et aux animaux d’accéder à la piste.

 

P1120239

 

P1080262

 

Le Colisée présente 4 étages.

Les trois premiers sont portés par des colonnes des différents ordres, dorique, ionique et corinthiens, le quatrième est un mur percé de fenêtres.

 

P1080251

 

Au sommet, des excroissances sont encore visibles, qui portaient un voile tendu au dessus du Colisée pour protéger les spectateurs du soleil.

Ce voile était manœuvré par un détachement de marins !

 

P1120242

 

P1120243

 

 

P1120244

 

P1120241

 

 

Les entrées numérotées...

 

P1120252

 

Son inauguration en 80 fût le prétexte à des Jeux grandioses, étalés sur cent jours, qui causèrent la mort de 5 000 fauves et de 2 000 gladiateurs.

 

P1120246

 

P1120253

 

 

La Via Sacra

 

P1120254

 

P1080240

 

P1080265

 

 

P1080258

Posté par mexetjf à 14:17 - Italie - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 août 2015

N° 2 - Rome antique - Le Forum romain - juin 2015

 

le Forum Romain

 

Situé entre le Capitole et le Colisée, le Forum Romain est un vaste espace regroupant de nombreuses ruines de l’époque.

 

P1120276

 

Pendant des siècles, le Forum Romain fut le centre de la vie publique, et le foyer commercial, juridique, religieux et politique de Rome.

 Il est traversé par la Via Sacra, la voie conduisant à la colline du Capitole, itinéraire des cortèges de généraux triomphants. 

C'était un  lieu de rencontre très populaire dans l'Antiquité.

 

 P1080285

 

 

P1080273

 

Le forum situé dans une dépression marécageuse  (asséchée dès le VIème siècle avant JC  ) près du Tibre est dominé par les collines du Capitole, du Palatin, et de l'Esquilin.

Les premiers bâtiments publics y sont alors construits et le forum deviendra rapidement le centre religieux, politique et judiciaire de la ville de Rome.

 

P1120267

 

P1120264

 

P1120266

 

Se trouveront ici entre autres, le sénat (Curie), le temple de Saturne, de Castor et Pollux,  et plusieurs basiliques ...

 

 P1120260

 

P1120261

 

P1120272 

 

P1120274

La Curie

Commencée par Jules César, elle fut achevée par Auguste qui y installa une statue de la Victoire. 

C'était le siège des assemblées du Sénat à l'époque républicaine, et un édifice consacré où les augures communiquaient les dispositions favorables ou défavorables des dieux. 

 

P1080281

 

 L'édifice de brique que l'on voit aujourd'hui date de l'époque de Domitien, IIIe siècle apr. JC.

Il doit son bon état de conservation à sa conversion en église Sant'Adriano en 638.

 

P1080278

 

P1080279

 

Le temple d’Antonin et de Faustine

Construit en 141 après JC et dédié à l’Empereur Antonin et à sa femme Faustine, ce temple a été transformé en église au XIème siècle, ce qui explique la présence d’un portique à colonnes corinthiennes et l’église à l’arrière.

 

P1080288

 

 P1120294

 

P1080284

 

la grande basilique de Maxence et Constantin, composée de trois salles gigantesques en voûtes en berceau elle faisait 100 mètres de long et 65 de large !

 

P1080289

 

Le Temple de Vesta

C'est l'un des plus anciens sanctuaires de Rome.  

Selon la tradition, il aurait été construit sous le deuxième roi de Rome, Numa Pompilius.

 C'était une  partie de la Maison des Vestales. Personne ne pouvait y pénétrer, mis à part l'empereur et les prêtresses.

 

P1120296

 

P1080282

 

Les six prêtresses, les Vestales, avaient la charge du culte de Vesta, la déesse de la Terre, du feu et du foyer.

Elles devaient entretenir le feu sacré – sur un autel dans la cella - qui ne devait jamais s'éteindre, car il symbolisait la pérennité de la ville de Rome. 

 

P1120305

 

 

En 394 ap J-C, Théodose Ier ferma le temple et le feu qui brulait depuis plus de mille ans s’éteignit.

 

Les vestiges de l’édifice que l'on peut observer de nos jours datent de la dernière restauration entreprise après l’incendie de 191 ap J-C par Julia Domna, l’épouse de Septime-Sévère.

Le temple circulaire était surélevé et entouré par un portique de vingt colonnes cannelées en marbre blanc et de style corinthien.

Le podium avait près de 15 m de diamètre.

Le toit en coupole était couvert de tuiles en bronze et son centre était percé par un orifice permettant l'évacuation de la fumée.

 

P1080290

P1120295

 

P1120304

 

P1120297

 

 

P1080287

 

Nécropole archaïque 

  

P1080291

 

P1120318

 

P1120317

 

P1120303

 

 Santa Luca e Martina

L'église a été initialement dédiée à Saint Martina, martyrisé en 228 après JC, sous le règne de l'empereur Alexandre Sévère.

 

P1120301

 

P1120307

 

P1120306

 

P1120302

 

La colonne de Phocas

Le dernier monument élevé au Forum est une colonne corinthienne, à l'origine surmontée d'une statue en or.

 

P1120300

 

Cette colonne honorifique et commémorative fut dédiée à l'empereur Phocas en 608.

 

P1120321

 

Forum de César

 

P1120322

 

P1120325

 

Arc d'Auguste, dressé en 19 av J.C après la victoire d'Auguste sur les Parthes

 

P1120323

P1120309

 

P1080295

 

P1080296

 

 

de l'autre côté de la rue ...

 

P1120313


P1120314

 

P1120311

 

P1120315

 

les Marchés de Trajan

 

 P1120331

 

 Les Marchés de Trajan constituaient un ensemble d'édifices, encore bien visibles, situé sur le côté oriental du Forum de Trajan.

C'était à la fois un lieu de vente au détail, un centre d'approvisionnement, de répartition ainsi que de redistribution de produits, géré par des fonctionnaires impériaux.

 

P1120335

 

Les Marchés de Trajan furent construits par l’architecte Apollodore de Damas à la demande de l’Empereur.

Ils correspondaient bien au remaniement urbain du moment qui éloigna peu à peu du Forum Romain les activités commerciales et économiques.

 

P1120336

 

 Une autre de leurs fonctions était de contenir et de masquer l’entaille faite dans le Quirinal.

Grâce aux estampilles retrouvées sur certaines briques de l’édifice, on peut situer sa construction entre 109 et 113 ap. J.-C.

 

P1120312

 

Santa Maria Di Loreto

L'église Santa Maria est située Piazza della Madonna di Loreto, juste en face de la colonne Trajane, près du monument dédié à Victor-Emmanuel II, elle date  du 16ème siècle.

 

P1120332

 

P1120333

 

La colonne trajane

La colonne de Trajan a  été érigée en 113  après JC pour célébrer les  campagnes de Trajan entre 101 et 106.

Construite entre 107 et 113 ap. J.C., date à laquelle elle fut inaugurée, elle s'élevait, avec la base, à une hauteur de 39,83 m et racontait en images les guerres daciques dont l'empereur Trajan sortit vainqueur. 

 

P1080294

 

P1120334

 

 

Place Loretto

 

P1120342

 

P1120339

 

Vue sur le forum d'en haut

 

P1120338

 

P1120384

 

P1080304 - Copie (2)

 

Le temple de Saturne

Il s'agit de la façade aux huit colonnes ioniques.

A l'origine, ce monument contenait le Trésor de l'État, puisque Saturne était un dieu  personnifiant la prospérité et le bien-être. 

 

P1120347

 

La cella du temple contenait la statue du dieu, portée en procession lors des rites triomphaux.

On y conservait également les étendards des légions et les décrets du Sénat.

Les fêtes des Saturnales, lors desquelles les distinctions entre maîtres et esclaves étaient abolies, s'y déroulaient en décembre.

 Le temple fut construit en 488 av. JC.

 

P1120380

 

P1120373

 

L'arc de Triomphe des sévère 

 

P1080314

 

 Le grand arc des Sévère a été construit  en 203 pour honorer Septime Sévère et ses fils Caracalla et Geta, et pour fêter les 10 ans de règne de Septime Sévère.

 

P1120346

 

Il mesure 20 mètres de haut et est constitué de trois arcades.

 

P1080306

 

  Les sculptures qui l'ornent figurent des épisodes des campagnes que l'empereur mena contre les Parthes

 

P1080307

 

. Les bas reliefs les mieux conservés sont ceux des Victoires ailées avec trophées, des prisonniers Parthes avec des soldats romains ainsi que quelques scènes de bataille.

 Il est également décoré de deux victoires ailées, et un quadrige mené par Septime Sévère et ses fils se dressait initialement au-dessus. 

 

P1120352

 

le nombril du monde  

 

P1120349

 

Portique des 12 dieux, la construction remonterait au IV siècle ac.J.-C

 

P1120351

 

P1120355

 

P1080305 

 

La via sacra empruntée, durant des siècles par les cortèges officiels et sacrés

 

P1120374

 

Au fond...

Le Temple de Castor et Pollux, et ses trois colonnes corinthiennes.

Les Dioscures (Castor et Pollux) étaient deux frères jumeaux, fils de Zeus et de Léda.

Selon la légende, les demi-dieux jumeaux seraient apparus sous les traits de cavaliers pour guider les romains lors d'une bataille contre les Latins, et auraient fait boire leurs chevaux à la fontaine du Forum, après avoir annoncé leur victoire !

  

P1120375

 

Le temple construit au Ve siècle av. JC. pour rappeler cette victoire devint le symbole du succès militaire romain.

Il abritait également le bureau des poids et mesures, et des ventes d'esclaves se déroulaient devant le temple...

 

P1120382

 

P1120376

 

P1120356

 

P1080310

 

La louve et romulus et rémus, symbole de la création de la ville

 

P1120371

  

P1120372

  

Située sur l'une des 7 collines de Rome, la Place du Capitole a été le cœur religieux (temple de Jupiter, Junon et Minerve) et politique de la Rome antique.

 

Le rôle politique de la place du capitole est demeuré par la suite, devenant le siège du gouvernement de la ville.

 

P1120363 

 

L'aspect actuel de cette magnifique place trapézoïde est du à Michel-Ange, qui en a dessiné les plans en 1536 à la demande du Pape Paul III, qui souhaitait une place digne de la ville et pouvant accueillir les grands de l'époque.

 

P1120370

 

  La place du capitole est ornée d'un dallage géométrique et d'une statue antique de Marc-Aurèle qui trône en son centre.

 

P1080320 - Copie

 

Le Palais des Sénateurs est le siège de la Mairie de Rome. Il a été construit au 13e siècle sur les fondations du tabularium.

La mairie de Rome est surmontée de son clocher, la Patarina.

 

P1120369

 

 Rénové par Michel-ange, continué par Della Porta qui termina la façade en 1605, la construction se prolongera sur tout le XVIIe siècle.

 

P1120367

 

Au centre de la façade du palais, nous pouvons voir une statue de Minerve, transformée en déesse Rome.

 

P1080311 - Copie (2)

  

P1120360

 

De chaque coté, les représentations des deux fleuves majeurs de l’Empire, à gauche le Nil, à droite, le Tibre.

 

P1120368

 

P1120364

  

Le Palais Neuf a été construit seulement au XVIIe siècle, sous la direction de Girolamo Rainaldi et de son fils Carlo.

Sa disposition oblique, similaire à celui de l’opposé Palais des Conservateurs.

Les deux palais abritent des musées.Celui du Palais Neuf est le plus ancien musée public du monde, ouvert en 1734 par le Pape Clément XII.

 

P1120361

  

P1080318

 

Au centre, la statue équestre de Marc Aurèle (120-180), de 2,7 m de hauteur,elle fut transférée en 1538 depuis le Latran sur ordre de Paul III.

 

P1080319

 

C'est une des rares statues de bronze rescapée de l'antiquité.

L'original se trouve au musée, elle montre l'empereur en vainqueur des Germains, levant la main droite en signe de paix. Dans le domaine artistique, cette oeuvre est considérée comme le modèle « parfait » de la statue équestre.

 

P1120386

 

Pendant longtemps cette statue a été confondue avec celle de Constantin, premier empereur chrétien, ce qui lui a permis d'échapper à la destruction et d'être ainsi la seule statue équestre qui nous soit parvenue....

 

P1120408

 

Au haut de l'escalier,la Cordonata, dont les balustrades sont ornées de marbres antiques, se dressent les statues colossales des frères demi-dieux Castor et Pollux, fils de Jupiter.

 

P1120396

 

 P1120402

 

P1120394

 

P1120395

 

P1120403

 

En bas, deux lions égyptiens de basalte noir.

 

P1120407

 

Basilique Sainte Marie d'Aracoeli

on peut être surpris de trouver une église à l’aspect extérieur si « dénudé », contrastant de manière saisissante avec l’énorme palais blanc à ses cotés, le monument de Victor-Emmanuel II.

 

Santa Maria in aracoeli (littéralement Sainte Marie de l'autel du ciel) est l'une des églises les plus célèbres           de Rome.

 L'accès se fait par un escalier de 124 marches de marbre, offerts en ex-voto à la vierge, pour la remercier d'avoir épargné la ville de la peste de 1346.

 

P1120397

  

Michel-Ange ne verra jamais cette place achevée, celle-ci ne l'étant qu'un siècle plus tard.

Cette place a été choisie pour figurer sur la pièce de 50 centimes italienne ...

 

P1120398

  

Ce monument imposant de marbre blanc, le Vittoriano, fut construit entre 1885 et 1927 en l'honneur de l'Italie unifiée, sous son premier Roi, Victor Emmanuel II de Savoie.

C'est un édifice de style néo-classique conçu par Giuseppe Sacconi.

 

P1120399

  

P1120404

  

P1120405

  

P1120406


P1080322

  

P1080323

 

 P1080326  

 

Santa Francesca Romana

La basilique Santa Francesca Romana, aussi appelée Santa Maria Nova, fut fondée au IXe siècle. Elle est située entre le Forum romain et le temple de Vénus à Rome .

 

P1080327

 

P1080328

  

P1080329

  

P1080331

  

P1080332

 

P1080333

 

Posté par mexetjf à 12:03 - Italie - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 août 2015

Rome Baroque - Places de Venise, du Peuple, Navone, d'Espagne de Trévi et de la Rotonda - juin 2015

Place de Venise

 

Ce n'est pas du tout une place typique de Rome, mais plutôt un des noeuds de circulation du centre de la capitale, qui sert de semi rond-point et d'où partent trois grandes avenues.

 

P1080034

 

La place est entourée du Palais Venezia, qui abrite un important musée, de l'église Saint-Marc, du Palais Bonaparte, du Palais des Généraux, et est dominée par l'imposante masse blanche du Vittoriano, le Monument à Vittorio Emanuele II.

 

P1080036

 

Il Vittoriano, construit entre 1885 et 1911, est dédié au roi Victor Emmanuel II, premier roi de l'Italie.

La construction de l'immense monument de marbre blanc - construit sur le flanc de la colline du Capitole - a complètement changé l'aspect de la place, qui par la même occasion a été considérablement élargie.

 

P1110939

 

C’est Victor Emmanuel II qui a unifié l’Italie suite à des guerres avec l’Autriche et en annexant par la suite les différentes régions de l’Italie actuelle.

 

P1120327

 

 Ce monument, affublé de nombreux surnoms tels que « la machine à écrire », le « gâteau de mariage » comporte de nombreux symboles de cette unification.

Ainsi, les 16 sculptures du fronton représentent les régions d’Italie réunies.

 

P1080259

 

P1120398

 

P1120248

 

P1120275

 

P1080033

 

P1120410

 

Palazzo Venezia

le Palazzo Venezia qui a donné son nom à la place a été construit entre 1455 et 1464 par le cardinal Pietro Barbo.

C’est l'un des plus anciens édifices civils de la Renaissance à Rome.

 

P1120411

 

Les deux fontaines de part et d’autre  du Vittoriano représentent les mers Adriatique et Tyrrhénienne qui bordent les côtes italiennes.

 

P1120412

 

P1120413

 

P1120414

 

 Une statue équestre de Victor Emmanuel trône au centre du monument.

 

Place du peuple

 

P1070938

 

Elle fait partie des grandes places de Rome et comprend des fontaines, des églises et un obélisque pour orner son centre.

 

P1070940

 

Le nom de la piazza del Popolo, souvent traduit en place du peuple ferait plutôt référence à un peuplier qui aurait poussé sur le mausolée de Néron...

 

P1110792

 

l'église Santa Maria del Popolo.

Construite à la demande du Pape Sixte IV à la fin du XVème siècle, cette église renaissance abrite une belle collection de peintures (Caravage), de fresques et de statues (Bernin).

 

P1110869

 

L'obélisque, au centre, date de l'époque de Ramsès II et a été rapporté d'Egypte par l'empereur Auguste pour orner le grand cirque Maximus.

 

P1070997

 

P1110870

 

Ce monolithe de granit rouge de plus de 23 mètres de haut, portant les cartouches de Séti Ier et de Ramsès II ( 1300 avant JC) provient d'Héliopolis.

 

P1110871

 

P1080001

 

P1110872

 

Place Navone

 

P1120653

 

La piazza Navone fut à l'origine un stade construit par l'empereur Domitien en 86.

Domitien y instaura un cycle de jeu à la grecque : course à pied, pugilat, lancer de javelot et de disque.

 

P1080373

 

 Au Vème siècle, le stade n'est plus que ruines.

De là, la place tire son nom : in agones , "en les jeux", devint nagone et navone puis enfin navona qui signifie "grosse nef" en italien.

 

P1120652

 

P1120589

 

P1120587

 

P1120609 - Copie

 

P1120610

 

P1120652

 

P1120628

 

P1080368

 

La tradition veut que l'église Sant'Agnese in Agone, située sur la place Navone à Rome, ait été construite sur le lieu où la sainte fut martyrisée.

 

P1120608

 

Un premier oratoire fut construit dès le VIIIème siècle, puis il fut agrandi et transformé en petite église par le pape Calixte II en 1123.

 

P1080366

 

Cette église fut reconstruite dans le style baroque à la demande du pape Innocent X en 1652.

 

P1080369

 

P1120616

 

On lui doit le plan en forme de croix grecque et les niches des piliers de la coupole.

 

P1120642

 

L'église fut achevée de 1653 à 1657 par Francesco Borromini. Il dessina notamment la façade concave de l'église et la surmonta d'une coupole adjointe de deux campaniles.

 

P1120627

 

Longtemps laissée à l'abandon, avant de devenir un marché, c'est le Pape Innocent X qui commande la rénovation de la place vers 1650.  

 

P1120624

 

Il commande au Bernin la Fontaine des Quatre Fleuves pour orner le centre de la place Navone. De même l'église Sant'Agnese in Agone est restructurée et son sens inversé pour que la façade (de Borromini) donne sur la piazza Navona.

 

P1120639

 

La fontaine est consacrée à quatre fleuves, représentés par des statues, qui représentent les quatre continents : le Danube pour l'Europe, le Nil pour l'Afrique, le Rio de la Plata pour l'Amérique et le Gange pour l'Asie.

 

P1120644

 

P1120611

 

P1120617

 

P1120646

 

P1120620


P1120623

 

P1120631

 

P1120636

 

P1120635

 

P1120632

 

P1120614 - Copie

 

P1120619

 

 P1120633

 

P1120621

 

P1120613

 

L'ensemblede la fontaine est surmonté par un obélisque, provenant du cirque de Maxence.

Au sommet est gravée une colombe tenant un rameau d'olivier, élément faisant partie des armoiries d'Innocent X.

 

P1120626

 

Ce monolithe de plus de 17 mètres fut taillé à Assouan sur l'ordre de Domitien (fin du Ier siècle AD).

C'est apparemment à Rome que ses hiéroglyphes furent gravés, ils racontent la prise du pouvoir de Domitien.

 

 P1120622

 

P1120643

 

P1120647

 

P1120648

 

Deux autres fontaines sont placées aux extrémités de la place, la fontaine du Maure et de Neptune.

 

P1120650

 

P1120465

 

P1080343

 

A proximité de la fontaine de Trevi, la place d'Espagne est l'une des places les plus connues de Rome, un lieu incontournable, qui attire énormément de monde venu se reposer sur les marches reliant la piazza di Spagna à l'église de la Trinité des Monts.

 

P1080344

 

La place d'Espagne doit son nom à la présence de l'ambassade d'Espagne qui s'établit sur la place au XVIIème siècle.

 

P1080346

 

P1120459

 

La place est bordée de beaux immeubles aux couleurs chaudes.

 

P1120466

 

Mais ce qui fait la réputation de la place d'Espagne, est la perspective de la fontaine de la Barcaccia à l'église de la Trinité des Monts, reliée par un très bel escalier construit au XVIIIème siècle.

 

P1120461

 

L'escalier monumental, mène à l'église de la Trinité des Monts. Construit en 1725 par les français, il a permis de raccorder ces deux parties de la ville.

Depuis, il est devenu un lieu de repos et de rencontre pour les visiteurs.

                           

P1120467

 

  Un obélisque est placé au sommet de l'escalier.

 

P1120458

 

La fontaine de la barcaccia, a été commandée par le pape Urbain VIII à Bernini (père du Bernin).

 

P1120462

 

Cette fontaine originale, représente une barque prenant l'eau.

Elle a été placée dans une fosse pour palier au problème de pression d'eau alimentant la fontaine.

 

P1120463

 

 La fontaine porte les armes de la famille du pape, les Barberini, symbolisées par des abeilles.

 

P1120469

 

P1120471

 

P1120472

 

P1120473

 

P1120475

 

P1120476

 

P1080348

 

P1120480

 

P1120481

 

P1120483

 

P1120482

 

P1120514

 

rome_moderne_image172[1]

 

La Fontaine de Trevi est la plus artistique de Rome, présente dans l'imaginaire collectif grâce à La Dolce Vita de Fellini.

Son histoire s’enchevêtre avec celle de la ville de Rome, depuis les débuts de l'empire.

 

P1080349

 

Hélas en travaux lors de notre visite...

Cette fontaine monumentale, adossée à un palais, reprend la forme d'un temple ou d'un arc de triomphe.

 

P1120499

 

La fontaine est une allégorie de l'Océan avec, au centre, Neptune, se tenant sur un char en forme de coquille, tiré par deux chevaux marins, représentant l'eau violente (gauche) et l'eau sauvage (droite).

Ils sont guidés par deux tritons.

 

P1080351

 

P1120504

 

Construite à la demande du Pape Benoit XIV, elle est l’œuvre de Nicolas Salvi qui l'achève en 1762.

 

P1080352

 

La fontaine est venue remplacer la bouche de l'aqueduc romain qui amène toujours l'eau d'une source, l'Acqua Virgine.

 

P1080353

 

Une jeune fille nommée Trevi, aurait révélé l'emplacement de la source à des soldats romains pour sauver sa virginité, histoire racontée sur les bas reliefs de la fontaine.

 

P1080354

 

P1120500

 

P1120502

 

Les statues entourant Neptune représentent l'abondance et la salubrité.

Les statues du dessus, représentent les quatre saisons.

 

P1120503

 

P1120506

 

P1120508

 

P1120509

 

 La tradition est de lancer 2 pièces dans la fontaine, l'une pour faire un vœux, l'autre pour être sûr de retourner à Rome !

 

P1120510

 

P1120524

 

Alors là, problème ...je ne suis pas fichue de retrouver ce que c'est ! peut être les quelques vestiges du stade de Domitien...

 

P1120525

 

P1120526

 

P1120527

 

P1120528

 

P1120529

 

P1120530

 

P1120532

 

P1120533

 

P1120534

 

P1120535

 

En route pour le Panthéon

 

P1080355

 

P1120538

 

P1120541

 

P1120548

  

Situé en plein cœur historique de la ville, entre la piazza Navona et la fontaine de Trevi, le Panthéon, est l'un des monuments emblématiques de Rome.

Cet ancien temple romain intact est incontournable !

 

P1080357 

 

Créé à l'initiative d'Agrippa en 27 av. J.-C., le Panthéon fut détruit par un incendie en 80 apr. J.-C. et reconstruit ensuite sur l'ordre de l'empereur Hadrien, entre 118 et 128 apr. J.-C

 

P1120551

  

Son porche d'entrée est doté de seize colonnes supportant un fronton en avancée.

 

P1120545

  

L'édifice est un temple dédié à l'ensemble des dieux de l'Antiquité, à Mars et à Vénus en particulier, les protecteurs de la Gens Iulia.

Il devient une église chrétienne vouée à Sainte-Marie-aux-Martyrs en 609.

 

P1120552

 

P1120549

 

P1120573

 

  L'intérieur est impressionnant, la gigantesque coupole à caissons est percée en son sommet d'un oculus, seule source de lumière de l'édifice .

 

P1120553

 

P1120557

 

La coupole, d'une taille exceptionnelle, a servi de modèle à Michel Ange pour celle de Saint Pierre de Rome, mais sans arriver à en égaler le diamètre.

 

P1120563

  

P1120564

  

La coupole qui symbolise la voûte céleste était non seulement l'image du lieu de résidence des dieux mais aussi celle de l'univers sous le contrôle de Rome.

 

P1120565


Le reste du Panthéon est formé d'une partie ronde supportant la fameuse coupole de 43 mètres de diamètre (qui est égale à la hauteur du temple).

 

P1120561

 

P1120560


P1120566

 

Plusieurs niches, encadrées de colonnes, sont placées tout autour du Panthéon,  et abritaient des statues de dieux à l'époque antique.

 

P1120567

 

 Elles sont aujourd'hui transformées en chapelle et abritent pour certaines des tombeaux (les rois Victor Emmanuel II et Umberto I, Raphaël ...)

 

 P1120571

 

 P1120569

 

P1120574

 

P1120577

 

P1120578

 

P1120556

 

P1120579

 

P1120580

 

P1120583

 

P1120584

 

P1120585

 

P1120586

 

P1080359

 

P1120597

 

P1120598

 

P1120600

 

P1120601

 

P1120604

 

P1120603

 

et pour finir....

 

P1110921

 

P1110920

 

P1120426

 

Basilique où Clothilde Coureau a épousé en 2003, le Prince Emmanuel Philibert de Savoie

 

P1110922

 

P1080038

  

L'endroit où César a été assassiné

 

P1110940

 

C'est une structure en béton de trois mètres de large et de plus de deux mètres de haut qui a donné la clé aux scientifiques...

Elle a été placée sur ordre d'Auguste (fils adoptif et successeur de Jules César) afin de condamner l'assassinat de son père.

 

P1110941

 

Cette constatation confirme que le général a été poignardé à droite au bas de la Curie de Pompée, alors qu'il présidait, assis sur une chaise, lors d'une réunion du Sénat.

À l'heure actuelle, les restes de cet édifice sont situés dans la zone archéologique de Torre Argentina, en plein centre historique de la capitale romaine.

 

P1110938

 

 Le balcon depuis lequel Mussolini haranguait la foule 

 

P1120445

 

P1140979 - Copie

 

P1140980

Tour de Rome achevé !

Posté par mexetjf à 23:00 - Italie - Commentaires [0] - Permalien [#]

Week end du 15 août en Provence -2015-

Sur une idée originale de Geneviève !

P1140589

Week end en Provence !

P1140543

P1140544

P1140542

P1140545

Marché provençal à Nyons

P1140546

P1140549

P1140550

P1140552

P1140553

P1140554

P1140555

P1140558

 

P1140557

P1140582

P1140583

P1140561

P1140562

P1140570

P1140571

P1140574

P1140575

P1140724

P1140725

P1140578

P1140584

P1140586

P1140587

 P1140591

P1140592

Petite tartinade pour les dames et...

P1140593

côtes d'agneau pour les messieurs !

P1140599

en direction du joli village de FAUCON

P1140600

P1140601

pour la recherche d'une maison...

P1140602

P1140603

P1140605

P1140612

P1140613

P1140614

P1140621

P1140622

P1140624

P1140625

P1140628

P1140629

P1140633

P1140634

P1140636

P1140637

P1140639

P1140640

P1140641

P1140596

Le Mont Ventoux

P1140618

P1140645

P1140648

P1140642

P1140655

P1140713

P1140656

P1140658

P1140714

P1140660

P1140662

P1140665

P1140664

P1140667

P1140666

P1140670

P1140671

P1140673

P1140675

P1140676

P1140681

et son splendide panorama

P1140678

P1140680

P1140682

P1140684

P1140685

P1140686

P1140693

P1140692

P1140694

P1140695

P1140690

ouf enfin le château, c'est haut et il fait chaud !

P1140689

P1140699

P1140698

P1140701

P1140707

P1140708

P1140709

P1140712

PUYMERAS

P1140728

P1140727

P1140717

Petites haltes pour les achats indispensables dans le coin

P1140715

P1140716

P1140721

Les gorges de May

P1140735

P1140737

P1140743

P1140741

P1140742

P1140745

P1140748

et voilà c'est dèjà terminé retour à La Faurie (05)

Posté par mexetjf à 19:31 - Escapades en France! - Commentaires [0] - Permalien [#]

Les Fontaines Pétrifiantes à La Sône (38)- 20/08/2015

 

A La Sône en Isère...

P1140963

P1140758

P1140759

P1140763

P1140765

P1140766

P1140770

P1140771

P1140774

P1140775

P1140777

P1140779

P1140780

P1140781

P1140783

P1140785

P1140786

P1140787

P1140788

P1140790

P1140792

P1140794

P1140797

P1140798

P1140796

P1140802

P1140803

P1140806

P1140807

P1140809

P1140810

P1140812

P1140814

P1140816

P1140819

P1140820

P1140823

P1140822

P1140825

P1140835

P1140831

P1140830

P1140836

P1140837

P1140840

P1140842

P1140846

P1140843

P1140850

P1140852

P1140853

P1140857

P1140862

P1140866

P1140869

P1140870

P1140871

P1140873

P1140874

P1140876

P1140879

P1140878

P1140880

P1140881

P1140882

P1140883

P1140886

P1140887

P1140888

P1140889

P1140891

P1140896

P1140900

P1140901

P1140904

P1140907

P1140908

P1140909

P1140911

P1140912

P1140914

P1140916

P1140919

P1140921

P1140923

P1140924

P1140925

P1140927

P1140928

P1140935

P1140934

P1140937

P1140938

P1140939

P1140941

P1140942

P1140944

P1140947

P1140948

P1140950

P1140953

P1140956

Superbe balade !

Posté par mexetjf à 17:32 - Escapades en France! - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 août 2015

Villa Adriana - juin 2015 -

La Villa d'Hadrien construite près de Tibur (Tivoli) par l'empereur Hadrien et aujourd'hui classée au patrimoine mondial de l'UNESCO

P1120889

La villa Hadriana est née de l’imagination de cet empereur qui après avoir visité tout l’empire, à son retour des provinces d’Orient en 126, fit commencer les travaux de sa villa, à 28 kilomètres au nord-est de Rome, à l'écart de la capitale. 

P1120890

 Il s’agissait d’une résidence d’été et d’un musée en plein air rassemblant les répliques grandeur nature des édifices grecs et égyptiens qu’affectionnait l’empereur, féru d’art et d’architecture.

P1120891

Elle est répartie sur une surface de 120 hectares, dont environ 40 sont visibles de nos jours.

P1120892

P1120893

P1080485

P1120894

le bassin du complexe de Poecile

P1080482

P1080483

 P1120899

Le poecile porte le nom d’un portique d’Athènes. C’était un grand bassin rectangulaire bordé de portiques, disposés de manière à ce qu’il y ait toujours un côté à l’ombre.

P1120896

Petits thermes

 P1080487P1120922

P1120921

P1120900

P1120901

P1080486

les grands thermes, le frigidarium

P1080490

P1080491

P1080494

P1120906

P1120911

 P1120910

P1120912

P1120913

P1120920

P1080488

P1120907

P1120916

P1080496

P1120917

P1080497

P1080498

P1120923

 

 P1120925

P1120924

P1120929

 P1120936

P1080508

P1120930

P1080509

P1080510

les bibliothèques

P1120935

P1120949

P1120939

P1120938

L'hospitalia, située non loin des bibliothèques, se composait de dix chambres réparties de part et d'autre d'un couloir central.

P1080519

Il ne s'agirait pas, comme l'on a longtemps cru, d'un hôtel destiné à recevoir les invités de l'empereur, mais d'un logement pour des soldats d'élite de la garde prétorienne qui y dormaient à trois par chambre.

P1120940

P1120941

 Les mosaïques en "opus tessellatum" — technique de mosaïque grossière de plusieurs centimètres — qui jonchent le sol de ce bâtiment s'opposent à celles du palais, de meilleure qualité, ce qui autorise l'interprétation de l'hospitalia comme bâtiment de service.

P1120942

P1120943

 

 

Ceux-ci disposaient aussi d'un autel dédié au culte impérial et de latrines.

P1120946

P1120948

P1080513

P1080520

P1080521

La salle des philosophes

P1080522

 P1120960

le palais impérial

P1120964

P1120965

P1120966

P1120971

P1120969

P1080528

P1120970

P1080530

P1120967

P1130007

P1080552

P1130008

P1130010

P1130027

P1130053

P1130029

P1130030

 

P1080556

 

 

P1080557

P1130015

P1080554

P1130017

P1120990

P1080532

La piazza d'Oro est l'un des aménagements les plus impressionnants de tout le complexe, son vaste péristyle est entouré par un portique double, présentant une alternance de colonnes en marbre cipolin et en granit égyptien.

P1080533

P1080537

 

P1080549

P1080538

 

P1080539

P1080540

P1080542

P1120976

P1120980

P1120983

P1120985

P1120991

P1120993

P1120994

P1120995

P1120997

P1130005

P1130003

P1130041

Canope est un plan d'eau de 119 mètres de long pour 18 mètres de large, situé dans une petite vallée partiellement artificielle rappellant la cité égyptienne de Canope et son temple de Sérapis.

P1080561

Ce bassin symbolise un antique canal qui reliait les deux villes égyptiennes d'Alexandrie et de Canope.

P1130034

P1130035

 

P1130037

 

P1130038

P1080562

P1130042

P1130040

Entre les colonnes qui bordaient le Canope se dressaient des statues de personnages mythologiques qui se reflétaient dans les eaux du lac. Certaines statues furent rapportées d’Égypte pour décorer le temple et son jardin. 

P1130046

Le canal est bordé par une double colonnade à l'est et une colonnade simple à l'ouest, complétées de quatre cariatides, copies de celles de l'Erechthéion d'Athènes et encadrées par deux statues de Silènes. 

P1130055

Le bassin s'achève au sud est par un édifice, le Sérapéum (édifice dédié à Sérapis), qui s’enfonce dans le vallon.

P1130056

Ce bâtiment se raccorde élégamment au Canope par un petit bassin rectangulaire (environ 15 m sur 10 m). Les statues d’Antinoüs et de divinités égyptiennes trouvées dans ce bâtiment valident l’hypothèse d’un lieu dédié à la fois à Sérapis et au favori d’Hadrien.

P1080564

P1130048

La salle principale est couverte d’une demi-coupole et comporte un immense lit incliné, triclinium destiné à accueillir, probablement en été, les convives de banquets.

P1130049

P1080565

P1130051

P1080566

P1080574

On s'est longtemps posé des questions sur la signification de cet endroit mystérieux qui constitue un hommage personnel d'Hadrien au défunt Antinoüs.

 P1080567

 

 Ce bassin qui allie les cultures latine et égyptienne représenterait la mer Méditerranée qui de Rome aboutit à l'Égypte, et le petit bassin qui vient se greffer au grand bassin serait à l'image du delta du Nil.

P1080568

P1080570

P1080571

P1130061

  statues de Mars, Mercure et Athéna, agrémentées d’une sculpture de crocodile.

P1130062

P1130043

P1130063

P1130066

P1130068

et pour finir...un petit souvenir de mon passage à l'hôpital de Sienne !

P1120996

 

Posté par mexetjf à 12:01 - Italie - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 août 2015

TIVOLI - Juin 2015 -

TIVOLI

P1120656

Tivoli, province de Rome, dans la région du Latium est une très ancienne ancienne cité datant d'avant la colonisation romaine.

P1120663

Elle fut, selon la tradition et quelques éléments archéologiques, fondée en 1215 av. J.-C., et connut, sous le nom de « Tibur », un apogée durant la période romaine, avec la construction par l'empereur Hadrien de sa résidence de villégiature, la Villa Adriana, au début du IIe siècle.

P1120662

P1120660

Durant toute cette période, la ville s'enrichit grâce à l'extraction de travertin, servant à la construction des palais romains, et également grâce à ses eaux thermales réputées.

De la Renaissance au XIXe siècle, divers cardinaux et papes relèvent l'attrait de la ville par la construction de la Villa d'Este,

P1080380

P1080386

P1080384

La Villa d'Este avec son palais et son jardin est un des témoignages les plus remarquables et complets de la culture de la Renaissance dans ce qu'elle a de plus raffiné.

P1080385

P1120664

La Villa de par sa conception novatrice et l'ingéniosité des ouvrages architecturaux de son jardin (fontaines, bassins, etc.), est un exemple incomparable de jardin italien du XVIe .

P1120665

P1120666

P1120668

P1120673

P1120674

P1080387

 

P1120676

P1080389

P1120681

P1120683

P1120678

P1080392

P1120682

 

P1120688

P1120691

P1120692

P1080397

P1080400

P1120700

P1120702

P1080398

P1120696

P1120706

P1080394

Par les fenêtres...quelle vue !

P1080401

P1080402

P1080405

P1080406

P1080408

P1120711

P1120721

P1120725

P1120728

P1120729

P1120730

P1080412

P1120731

P1120732

P1120733

P1080414

P1080417

P1080419

P1120742

P1120744

P1080421

P1120745

P1120747

P1120748

P1120751

P1120753

P1120754

P1120756

P1120757

P1080420

P1080423

P1120758

P1120793

P1080427

P1080477

 La Villa d'Este, un des premiers « giardini delle meraviglie », a servi très tôt de modèle pour le développement des jardins en Europe,

P1120761

 et fait partie du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 2001.

P1120835

P1120763

 

P1120769

P1120772

P1120764

 

P1080429

P1120768

P1080430

P1120765

P1120766

P1120767

 

 

 

P1120779

P1120780

P1120833

P1120834

P1120786

P1120759

P1120787

P1120788

P1120789

P1120790

 

P1120794

P1120797

P1120798

P1080461

 

P1120816

P1120817

P1080453

P1080464

P1080451

P1080466

P1080467

P1080469

P1080475

P1120841

 

P1080439

P1080443

P1080442

P1080444

P1120803

P1120811

P1120812

P1120813

P1120820

P1120821

P1120822

P1120824

P1120828

Aphrodite

P1120827

P1080460

Dans la ville pour une petite halte désaltérante !

P1120848

P1120851

P1120852

P1120853

P1120854

P1120856

P1120869

le resto dans une cave !

P1120872

P1080479

 Au revoir à bientôt pour une visite de la Villa d'Hadrien !

Posté par mexetjf à 11:56 - Italie - Commentaires [0] - Permalien [#]